Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Avancement des projets

>> Atsuhime

  * Ep. 01 à 10 > sorti

  * Ep. 11 à 21 > Traduit

  * Ep. 22 à 50 > Timé

   

>> Don Quixote

    * Ep. 01 > Sorti

    * Ep. 02 > en time

Rechercher

Boîte à blablas

Irasshaimase minasan !!


Nous sommes heureux de vous accueillir dans notre salon (d'où le mot kissa de kissaten ou salon de thé en japonais)  dédié à  l'acteur Matsuda Shota : dramas, movies et autres stuffs ...
Nous espérons faire de notre blog, le lieu incontournable où fans et curieux peuvent apprendre à connaitre et apprécier le talent de Matsuda Shota.

Nous sommes des fans. Nous avons beaucoup de chose en commun à partager. Nous sommes ici pour le fun.


Yoroshiku onegai shimasu !

 

Les sorties se feront uniquement le week end, merci de votre compréhension.

Recrutement

URGENT:

La team recrute des Trad. Anglais / Français et un timeur ou une timeuse.

Pour les projets Don Quixote et Atsuhime.

Si vous avez du temps à consacrer au fansub, faîtes nous signe.

Envoyez un mail sur mskissafr@yahoo.fr

/ / /
reinan-shashin.jpg

Reinai shashin - film japonais – 2003

 

Réalisateur : Yukihiko Tsutsumi

Cast: Ryoko Hirosue, Ryuhei Matsuda, Eiko Koike ... 

Résumé :
Un jeune photographe, Makoto, joué par le fère de Shota, Matsuda Ryuhei, part à la recherche de celle qui'il aime, Shizuru, à New York. On le suit dans ses déambulations dans les rues de Big Apple où il tente, au moyen des photos de Shizuru, de recoller le puzzle de ces trois dernières années passées loin d'elle.

A travers l’enquête du personnage, le spectateur découvre des éléments variés : le multiculturalisme, les sentiments post-11 septembre, ainsi que les bons et mauvais côtés de la Grande Pomme.
Romance douce-amère au premier abord, polar qui finit en quête existentielle,
ce film offre au téléspectateur  plusieurs pistes de réflexion et est un bel hommage photographique à New York.

 

Ryoko Hirosue, tout juste 20 ans, fait partie des jeunes stars japonaises les plus controversées. Sa personnalité excentrique dans la vie de tous les jours mise à part, elle a eu à l’écran quelques performances mémorables. Les pères qui ont des petites filles et qui ont vu Poppoya The Railroad Man (1999) auront sans doute versé plus d’une larme. Son apparition dans Poppoya était cependant plutôt brève. Plus difficile fut le tournage de Himitsu Secret, la même année, dans lequel elle jouait le double-rôle d’une jeune adolescente et de sa mère dont l’esprit l’avait possédé après un accident fatal. Hirosue fit alors ses débuts internationaux aux côtés de Jean Reno dans le film français « Wasabi » 2001.

La prestation la plus marquante de Ryuhei Matsuda fut dans Gohatto Taboo (1999) dans lequel il jouait un jeune samurai au visage d
’ange. Sur IMDB, une de mes lignes-résumés favorites d’un des visiteurs, est « Beau Visage ». Cependant, si dans Gohatto le visage superbe de Matsuda est la clé du rôle, il n’a que peu d’importance dans Collage.

 

Partager cette page

Repost 0
Published by