Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Avancement des projets

>> Atsuhime

  * Ep. 01 à 10 > sorti

  * Ep. 11 à 21 > Traduit

  * Ep. 22 à 50 > Timé

   

>> Don Quixote

    * Ep. 01 > Sorti

    * Ep. 02 > en time

Rechercher

Boîte à blablas

Irasshaimase minasan !!


Nous sommes heureux de vous accueillir dans notre salon (d'où le mot kissa de kissaten ou salon de thé en japonais)  dédié à  l'acteur Matsuda Shota : dramas, movies et autres stuffs ...
Nous espérons faire de notre blog, le lieu incontournable où fans et curieux peuvent apprendre à connaitre et apprécier le talent de Matsuda Shota.

Nous sommes des fans. Nous avons beaucoup de chose en commun à partager. Nous sommes ici pour le fun.


Yoroshiku onegai shimasu !

 

Les sorties se feront uniquement le week end, merci de votre compréhension.

Recrutement

URGENT:

La team recrute des Trad. Anglais / Français et un timeur ou une timeuse.

Pour les projets Don Quixote et Atsuhime.

Si vous avez du temps à consacrer au fansub, faîtes nous signe.

Envoyez un mail sur mskissafr@yahoo.fr

/ / /








En l'occurence à 3 seulement ce jour là...

Reporter: Pendant le tournage, quel était à votre avis le membre des F4 le plus actif ?

 

Shun- Sans doute Matsumoto Jun ! Mais en fait, aucun d'entre nous n'est réellement turbulent. Shota et Abe sont encore jeunes mais ils sont déjà très mûrs en fait. En parlant de Jun, je trouve qu'il a beaucoup mûri. Quand j'ai tourné "Gokusen" avec lui, il n'était encore qu'un gamin (rires) mais maintenant il sait prendre en compte les gens qui l'entourent et il prend son métier d'acteur très au sérieux. Pour ce qui est du tournage, je pense que Jun est quelqu'un de très fiable qu'on peut suivre.

Shota- Je pense que tout le monde a autant participé que les autres. C'est juste que je fais partie des gens qui ont du mal à se lever le matin. Quand je dois tourner le matin, je me force à parler avec mon manager, ou avec d'autres personnes. Comme cela, je peux me réveiller et être prêt. 

Abe- Aaah….je pense que ce serait Jun ou Shota. De temps en temps, durant les pauses, je traduisais le texte en  chinois et en lisait des passages au hasard. Shota le traduisait en anglais. Finalement l'un de nous parlait en anglais et l'autre en anglais, disant des choses au hasard. Aucun de nous ne comprenait ce que disait l'autre et nous finissions par éclater de rire (rires).

 

R: Alors que vous jouiez quelqu'un de riche, à quoi deviez vous faire attention? Qu'est-ce qui vous a paru difficile? 

Shun- En fait, je pense que tout était difficile. (Rires).  Pas de jouer une personne riche, mais d'agir comme Hanazawa Rui, une personne qui ne peut être facilement comprise, très mystérieuse. Ce n'est pas très probable qu'une personne comme cela existe réellement. Alors, quand j'ai du jouer ce personnage pour la première fois, j'avais déjà du mal. Mais heureusement, les mots de l'auteur original, m'ont permis de mieux comprendre Rui. Quand elle est venue sur le tournage, je lui ai demandé "Comment avez-vous créé le personnage  d'Hanazawa Rui ?" et elle m'a répondu "Quand je l'ai dessiné, je ne pensais pas." (rires). En d'autres termes, il est quelqu'un de sensible, ayant grandi dans certaines circonstances. J'ai pensé que, comme il était comme, je ne devrais pas trop réfléchir et juste jouer  en fonction de mes émotions.

Shota- Plus que tout, j'ai pensé qu'il était difficile de comprendre le personnage de Nishikado Sojiro. Surtout qu'il semble avoir une aura de bon goût et de classe supérieure. Ce sentiment qu'il procure est le résultat d'un certain type d'environnement dans lequel il a grandi, qu'on ne peut imaginer. Par ailleurs, pour pouvoir montrer son talent pour le service du thé, j'ai du suivre un entraînement spécial sur le plateau. Je suppose que cela a bien marché, mais le goût amer du thé, je ne l'aime vraiment pas (rires).

Abe- Si vous me demandez ce qui était difficile…je dirais que c'était d'imiter la façon dont les personnes riches parlent et agissent. C'était une expérience toute nouvelle pour moi. Lorsque je tournais, il m'était difficile de ne pas agir comme une personne pauvre (rires).  A chaque début de tournage, je me répète "Je suis une personne riche, j'ai grandi avec une cuillère d'argent dans la bouche". (rires).

 

R: Si dans votre école il y avait des gens comme le F4, comment agiriez-vous par rapport à eux?

Shun- Je ne m'approcherais jamais d'eux et ne voudrais surtout pas devenir leur ami. Ils n'ont pas gagné d'argent par eux-mêmes,  se reposent uniquement sur leurs parents et ne font que provoquer des dégâts dans l'école. Je déteste ce genre de personnes (rires). De plus, se rebeller contre ce genre de personnes est vraiment effrayant. N'essayez pas de vous disputer avec ce genre de personnes ! Si je devenais leur nouvelle cible, je me dépêcherais de changer d'école (rires).

Shota- Les gens qui sont fiers de faire partie d'une famille riche et ne cessent de créer des problèmes à l'école, sont évidemment détestables. Même si cela n'avait aucun rapport avec l'argent, ce serait vraiment énervant. Ces personnes du genre "Si j'en ai envie, je peux faire tout ce que je veux", si elles s'en prenaient à moi, je réagirais sûrement avec courage comme Tsukushi-chan.

Abe- Si je n'étais pas ami avec eux, je resterais loin d'eux. Si je devenais ami avec eux, peut-être en tirerais-je quelques avantages, mais ce genre d'attitude est vraiment méprisable. Aussi, je resterais juste loin d'eux probablement (rires).  Depuis que j'ai commencé l'école, je ne suis pas le genre de personne à me vanter, me montrer, et je ne suis pas bon à gérer les conflits.

 

R: En étant entouré par autant de propriétés extravagantes, quelles propriétés vous ont le plus choquées ?

Shun- Les maisons dans HYD étaient en fait toutes des maisons que l'on loue pour les mariages. Le niveau d'extravagance était incroyable ! Surtout la maison de Shizuka-san. Elle était située dans un quartier près de Tokyo et était un endroit pour les mariages. Elle avait l'extravagance et la classe nécessaire. Aussi, peu importait la maison, on n'avait pas à enlever ses chaussures. Cela m'a un peu surpris (rires).

Shota- La maison de Domyouji !!! Lors du tournage, on se serait cru en Angleterre. Non seulement la chambre était extravagante mais en plus il y avait une piscine. Aussi, une autre chose qui m'a choquée : le premier épisode lorsque toutes les voitures super chères s'alignent devant l'école. Il y avait tellement de voitures importées à 30000000 yens en même temps !  Cela m'a fait me demander où diable ils s'étaient procuré toutes ces voitures. (Rires).

Abe- J'ai aussi pensé que le premier épisode avec toutes ces voitures était choquant. Les pièces de la maison de Domyouji étaient aussi si belles !!! En les voyant à la télé, on serait sans doute bouche-bée.

 

R: Tsukushi-chan est comme une herbe tenace. Personnellement, aimez-vous ce genre de filles ?

Shun- Je dirais que j'ai beaucoup aimé la façon dont Inoue Mao a joué ce personnage. Je pense qu'elle est une actrice très douée. Mais sortir avec elle, sans réellement se parler, je ne sais pas si cela marcherait.  Les filles si énergiques sont parfois trop exubérantes. Une fois, j'ai été frappé par une fille en fait ! (rires). Au lycée, j'ai reçu une gifle par une fille, cela a été si soudain que je n'ai même pas eu mal. C'était plutôt de la surprise !  

Shota- Comme amie, cela irait. Mais je n'en ferais sans doute pas ma petite amie. Avec une fille aussi passionnée, un petit ami devrait faire preuve de beaucoup d'énergie. Pour être honnête je préfère les filles plus calmes et avec une belle personnalité.

Abe- Tsukushi est une fille très forte et je pense que c'est très bien. Mais plutôt qu'une fille qui est toujours dans une situation difficile, je pense qu'une personne au cœur tendre peut-être plus attirante et attirer la sympathique des gens.

 

R: Dans le drama, les membres du F4 avait tous plus d'un million de yens d'argent de poche par mois. Lorsque vous étiez au lycée, combien en aviez-vous ?

Shun- A peu près 500 yens. J'en dépensais la plupart pour manger. Par exemple, je m'achetais du pain dans les combinis. J'ai aussi travaillé dans une station essence près de chez moi, j'avais un salaire mensuel de 5500 yens. Aussi en un mois, j'ai réuni à peu près 60000 yens. J'ai commencé à travailler après l'école, entre 17h et 22h, trois jours par semaine. J'utilisais l'argent pour m'acheter des vêtements et, comme j'aimais le skate, je me suis acheté beaucoup de choses en rapport.

Shota- Je n'avais pas d'argent de poche. Quand j'avais besoin d'argent, je demandais à mes parents, ou disais à ma mère "Je veux m'acheter ceci et cela". Si elle disait "Il n'y a pas de raison d'acheter ces choses", alors je ne pouvais pas obtenir d'argent (rires). Sous la recommandation d'un ami, j'ai travaillé chez un poissonnier. Mais vendre du poisson était trop fatiguant et j'ai arrêté après une journée. Comme j'avais travaillé juste un jour, je n'ai pas été payé.  

Abe- Je n'ai jamais demandé d'argent de poche à mes parents. Je payais tout en travaillant à droite à gauche. J'arrivais à obtenir entre 10000-20000 yens par mois et je l'utilisais pour acheter à manger ou pour sortir avec mes amis après l'école. Je travaillais dur, à un magasin bbq près de chez moi, je devais servir les plats aux clients.

 

R: Lorsque vous ne tournez pas, que faites-vous pour passer le temps ?

Shun-  Pendant le tournage du drama, j'avais aussi une pièce de théâtre en cours. Le matin, je tournais pour le drama et l'après midi, de 13h à 21h, je répétais pour la pièce. De temps en temps, la nuit, après 21h, je retournais tourner pour le drama. Mon emploi du temps est en fait assez chargé. Alors quand j'ai une pause, je bondis sur l'occasion et fais une sieste.

Shota- Je parle à tout le monde, où je répète avec les autres acteurs. De plus, j'aime beaucoup boire du café. Je mange beaucoup de "snacks" avec mon café. Je n'aime pas vraiment les sucreries, donc je ne mange pas de bonbons. J'aime vraiment manger du pain avec du fromage plutôt (rires).

Abe- Comme notre designer est une personne très intéressante, une fois qu'il est là, on ne fait que parler. Aussi, quand quelqu'un amène des snacks sur le plateau, je saisis l'occasion et en mange beaucoup.

 

R: Après qu'HYD soit passé à lé télé, qu'en avez-vous pensé en le regardant?  

Shun- C'était très intéressant. Surtout lors des deux premiers épisodes, car comme Hanazawa Rui est calme alors que les autres sont mauvais, je suis un peu le héros (rires). La plupart du temps, je suis avec Tsukushi et doit juste la faire se sentir touchée. Alors Tuskushi se sent attirée par Hanzawa Rui peu à peu. J'ai vraiment l'impression d'être très mauvais. Cependant, après mes efforts dans les deux premiers épisodes, c'est Jun qui prend la relève dans le troisième (rires.). Le troisième épisode est particulièrement intéressant à cause du caractère incontrôlable de Domyouji. Malgré sa fièvre, il reste sous la pluie à attendre Tsukushi. Rien qu'avec cette scène, les gens qui trouvaient Rui cool, tombent amoureux de Domyouji. A tous les coups !

Shota- C'est la première fois que je jouais dans un drama, alors quand je me suis vu à la télé, j'étais un peu gêné. Par-dessus tout, je pense que je peux encore m'améliorer. Mais par rapport au premier épisode, je me suis trouvé plus naturel dans le second; Peut-être que je m'étais habitué au tournage. Mais en tant qu'acteur, je me suis complètement planté. Sur 100, je mérite probablement 2 (rires.).

Abe- Je pense que le plus intéressant dans le fait de se voir à la télé, est qu'on peut comprendre le point de vue du public, et attendre le développement de l'histoire. Si je devais me donner une note sur 100, je me donnerais probablement 50 ! Attends, cela ne va pas, parce que Shota a eu seulement 2 alors je devrais avoir 0.5 !  Si Shota dit qu'il a besoin d'améliorer son jeu, alors j'en ai forcément besoin aussi.

 

R: S'il vous plait, faites-nous part d'un secret d'un autre membre du F4 !

Shun- D'abord, un petit secret à propos de Matsumoto Jun. Il parait peut-être très cool, mais finalement c'est quelqu'un de passionné au fond ! Quand nous avons tourné Gokusen ensemble, j'ai senti qu'il l'était…mais à présent, il semble plus viril. Nous avons une très bonne relation. Shota, quant à lui, ne tient pas du tout la boisson. Quand le F4 va boire, il doit diluer l'alcool et demande toujours au serveur d'en mettre moins dans le verre (rires). Si on considère l'âge d'Abe, il est très mature au niveau de sa réflexion et de son apparence. De temps en temps il fait des trucs vraiment stupides, mais c'est pour ça qu'il est mignon. C'est la véritable personnalité de Mimasaka Akira.

Shota- Je pense que Jun a battu tout le monde. Il est quelqu'un qui prend vraiment bien soin des gens qui l'entourent et comme il est de type sanguin A, il semble parfait. Par exemple, avant de se faire maquiller, il met toutes les choses dont il aura besoin sur la table, dans l'ordre dans lequel il les utilisera (rires). Aussi, ne pensez pas que, parce que Shun est si mince, il peut réellement faire dix pompes verticales. Il a dit qu'il pouvait le faire, mais personne ne l'a encore vu faire. Abe est très bon au billard ! Pendant notre temps libre, Abe et moi y avons joué. Au début, il semble difficile de savoir qui va gagner, mais à la fin, je finis toujours par abandonner, je n'ai pas le choix ! (rires.)

Abe- Jun est un perfectionniste qui fait tout à sa façon. Il est très sérieux à propos de son personnage et en parle toujours au réalisateur. Quand il a du temps libre, il fait de la muscu dans la pièce de repos. Shun a un emploi du temps chargé donc dès qu'il en a le temps, il fait une sieste. Mais quand il tourne, il ne montre jamais qu'il est fatigué. Quant à Shota, il a un appétit effrayant. Soit il mange beaucoup, soit il ne mange pas. Peut-être parce que nous avions travaillé tard, une fois, il a mangé des gâteaux au riz et du poulet frit à 6h du matin, puis à 8h du matin il a mangé  son petit déjeuner. Après cela, il a encore mangé à 10h un bento au curry ! C'est vraiment effrayant !

 

R: Comme les membres du F4 sont les héritiers de grandes compagnies, ils ont eu une éducation très stricte depuis leur enfance. Comment était la vôtre?

Shun- J'étais un enfant turbulent et très actif. En groupe, j'étais toujours celui qui disait : "Demain après l'école, allons quelque part pour nous amuser!".(rires). Il y avait trois choses que j'avais toujours ! Un vélo, un gant de baseball et une batte. Avec un vélo, je pouvais aller où je voulais. Même si je vivais dans un appartement, il y avait des endroits où nous pouvions jouer au baseball jusqu'au coucher du soleil. Mes parents étaient plutôt stricts. Par exemple pour ce qui était des règles de politesses, les manières à table et la façon de traiter les filles. Je devais obéir à toutes ces règles.

Shota- A l'école élémentaire, j'avais un surnom (surnom non précisé). Tous mes vêtements et mes chaussures venaient d'un nombre restreint de boutiques. Mes parents étaient plutôt stricts, même pour la plus petite règle, il prenait le temps de me l'apprendre. Comme, par exemple, garder les sourcils élevés à table, ou comment tenir mes baguettes, et d'autres règles de ce genre. J'ai été très entraîné à ce genre de petites choses ! Vouloir manger et regarder la télé en même temps était inimaginable. Aussi, à l'école élémentaire, je faisais du kendo, et quand je suis arrivé au collège, je voulais aller à l'Université de Tokyo alors j'ai été dans des classes spéciales. Mais au bout d'un an, j'ai laissé tomber. (rires).

Abe- A l'école élémentaire, après l'école j'allais toujours dans des classes spéciales pour pouvoir entrer au collège. Au collège, j'ai commencé à jouer au basket mais comme j'ai changé d'école, à part assister au cours, je ne faisais rien d'autre. Mes parents n'attendaient qu'une chose de moi, c'était que je ne dérange pas les autres.

 

 

R: Que pensez-vous des filles comme Shizuka et Tsubaki qui sont jolies, intelligentes et riches ?

Shun- Evidemment, je les trouve incroyables, mais aussi trop parfaites. Ce serait en fait très dur de sortir avec elles. Pour moi, les petits défauts et mêmes les petites bizarreries, rendent une fille plus attirante encore. Aussi, elles ont une beauté très conventionnelle. Mais j'aime la Shizuka qui est très émotionnelle (rires.)

Shota- Je pense qu'elles sont géniales ! Parce que, beauté mise à part, elles sont pleines de personnalité. Particulièrement Shizuka, qui a un but dans et travaille dur pour l'atteindre, en s'améliorant. Je n'aime pas trop les filles qui savent simplement dépenser l'argent de leurs parents pour se rendre plus jolies. Mais les personnes comme Shizuka et Tsubaki ne sont pas comme cela.  

Abe- En gros, elles sont parfaites. Les gens les idolâtrent du plus profond de leur cœur. Pour moi, elles sont comme les étoiles. Même en tendant les bras, vous ne les atteindrez jamais. Mais si vous les aimez vraiment du fond du cœur, même si c'est difficile, il faut travailler dur pour les atteindre ! (rires)

 

 

R: Que pensez-vous du style vestimentaire des membres du F4?

Shun- Je ne connais vraiment pas grand-chose à toutes ces marques. Lors du tournage, les vêtements que je portais étaient tous authentiques. Par exemple, j'avais une chemise qui coûtait 14000 yens! Alors de la tête au pied, je portais des vêtements d'une valeur de plus de 100000 yens ! (rires). Mais en tant que lycéen, il est inutile de porter ce genre de choses ! (rires) Mais de temps en temps, j'étais impatient de tourner. Je regardais une chemise de marque et demandais :"Cela vaut vraiment 14000 yens ?!". Pour moi, dépenser autant pour des vêtements alors que je pourrais partir en vacances ou acheter quelque chose de plus intéressant, est incompréhensible.

Shota- Si j'étais vraiment riche, même en étant un lycéen, m'habiller de la sorte: pourquoi pas ?  Même s'ils sont très différents de ceux que je porte, si j'étais un enfant qui avait grandi dans cet environnement et que je portais des vêtements normaux, les autres diraient sans doute "Pourquoi porte t-il ses pyjamas?", je suppose.

Abe- Pendant le tournage, a été la seule fois où j'ai pu porter ce genre de vêtements. Ca a été très drôle!

 

R: Dans HYD, les membres du F4 aiment aller dans des clubs privés et sont bons à au mah-jong, au billard, etc. Dans la vraie vie, est-ce également le cas ?

Shun- Je ne peux pas dire que je sois doué ou vraiment bon, mais j'ai un peu d'expérience (rires). J'ai joué au Mah-Jong avec Matsumoto Jun auparavant ! J'allais dans des clubs souvent mais à présent j'aime mieux les endroits calmes où je peux boire un peu. Je n'aime pas vraiment les endroits avec de la musique forte, trop de bruit.

Shota- Je ne sais pas jouer au Mah-jong. Si vous regardez attentivement, pendant les scènes où j'y joue, je suis un peu bizarre (rires). Quand j'étais encore en Angleterre, je jouais au billard avec mes amis tous les jours. Mais en Angleterre, peu importe la table, elles sont plus petites qu'au Japon.

Abe- Bien que tout le monde ait au moins une fois joué au Mah-jong, les façons taiwanaise et japonaise de jouer ne sont pas les mêmes. Je ne sais jouer qu'en suivant les règles taiwanaises alors le Mah-jong japonais est un peu compliqué pour moi.

 

R: Lorsque vous avez appris les différentes étiquettes, qu'on dit les professeurs de vos performances?

Shun- De tous les membres du F4, j'ai été le seul qui n'a pas eu à les apprendre, parce que cela n'avait rien à voir avec Hanazawa Rui (rires).

Shota- Lorsque j'apprenais à faire le thé, le professeur a dit que j'avais du "talent" (rires). Quand aux cours de danse, j'étais moyen, ni mauvais ni vraiment bon.

Abe- Pour moi c'était pareil. Même si le professeur ne me corrigeait pas, j'étais juste moyen. En danse, j'étais certainement moins bon que Jun !

Partager cette page

Repost 0
Published by